Recherchez une association
& localisez-vous !

Pour vous localiser appuyer sur le bouton ou indiquez la ville où vous résidez.
J’accède à la carte interactive sans me localiser

L'intérêt des soins de support

De nombreuses études démontrent l’amélioration de la qualité de vie et de l’état clinique des patients quand on associe de manière conjointe le traitement anticancéreux spécifique et les soins de support. Ainsi, une étude de 20101 a montré que dans le cancer du poumon métastasé, les malades bénéficiant de soins de support précoces souffraient moins, avaient une meilleure qualité de vie et gagnaient trois mois de survie.

D’autres études vont dans le même sens. Les patients eux-mêmes plébiscitent cette approche globale comme en témoigne une enquête réalisée par l’Institut Curie en 2013 : 63% des patients interrogés jugent importante l’approche pluridisciplinaire et globale du patient2.

Comme le souligne le Pr Ivan Krakowski, Président de l’AFSOS, « En pratique, un patient qui souffre moins suit mieux son traitement. Il est moins épuisé physiquement et psychologiquement, il peut travailler et continuer à vivre auprès des siens. Moins isolé, il trouve plus de force pour lutter contre la maladie. Pour guérir d'un cancer, il faut aussi prendre en charge les malades et leur entourage de façon globale. La maladie chamboule tout leur univers. Les soins de support consistent à aider le malade à survivre et à se reconstruire, et ce de manière systématique. »

Temel J et al. Early Palliative Care for Patients with Metastatic Non–Small-Cell Lung Cancer. N Engl J Med 2010;363:733-42

Baromètre cancer Institut Curie Viavoice 2013